À l'affiche

Évènements

CINE CONCERT : LA ROUTE SAUVAGE

(préventes au cinéma 10 jours avant)

CINE CONCERT : LA ROUTE SAUVAGE

Concert et musique avec Harold Martinez
Mercredi 25 avril - 20h30
Harold Martinez et Fabien Tolosa, joueront avant la séance du film La route sauvage d'Andrew Haigh


Harold Martinez (chant-guitare) et Fabien Tolosa (batterie-percussions). concert avant la séance
Prix pour la soirée : 10 €

La route sauvage
de Andrew Haigh, d'après le roman de Willy Vlautine
USA - 2018 - 2h01 - vostfr
Avec Charlie Plummer, Steve Buscemi, Chloë Sevigny
Festival de Cinéma Européen des Arcs 20017 - Flèche de Cristal


Charley Thompson a quinze ans et a appris à vivre seul avec un père inconstant. Tout juste arrivé dans l'Oregon, le garçon se trouve un petit boulot chez un entraîneur de chevaux et se prend d'affection pour Lean on Pete, un pur-sang en fin de carrière.
Le jour où Charley se retrouve totalement livré à lui-même, il décide de s'enfuir avec Lean on Pete, à la recherche de sa tantedont il n'a qu'un lointain souvenir. Dans l'espoir de trouver enfin un foyer, ils entament ensemble un long voyage….
La route sauvage est un film authentique et intimiste, où l'émotionnel est capté avec un sens naturaliste qui donne toute sa force à l'histoire. Un dépouillement de l'être qui touche par la grâce de l'interprétation.

 

HORS ZONE : LA MARQUE DU TUEUR

(préventes au cinéma 10 jours avant)

HORS ZONE : LA MARQUE DU TUEUR

Hors-ZOne
Jeudi 26 avril 20h45
séance présentée par Vincent Capes /Anima

La marque du tueur
de Seijun Suzuki
Japon - 1967 - 1h27 - vostfr
Avec Joe Shishido, Koji Nambara, Isao Tamagawa


Le tueur n°3 devient la cible de ses commanditaires après avoir raté un contrat. Alors qu'il se défait sans mal des hordes d'assassins envoyées à sa suite, il trouve le réconfort auprès de ses maîtresses. Mais le défi ultime s'annonce quand le mystérieux tueur n°1 se met également à ses trousses. Cinéaste iconoclaste vénéré par Quentin Tarantino, Jim Jarmusch, Wong Kar-Wai ou encore Baz Luhrmann, Seijun Suzuki accouche
ici d'un polar abstrait au ton anarchiste et amoral, sorte d'Alphaville japonais stylisé à l'extrême. Surprenant et unique, grotesque et sublime, moderne et séditieux, La Marque du tueur fut un film si audacieux dans la forme et si irrévérencieux dans le fond que le studio Nikkatsu licenciera son réalisateur qui ne pourra plus rien tourner pendant 10 ans.

 

Infos

Bonjour,
Avant que les beaux jours nous donnent envie de plages, d’apéros et de barbecues,nous vous avons concocté un programme de printemps riche et varié.
Vous aurez l’occasion de voir ou de revoir une dernière fois dans notre belle salle  6,trois des titres primés aux Césars 120 battements par minute, Petit paysan et Aurevoir là-haut le samedi 14, ainsi que deux films marquants de cet hiver Call me by your name et Hostiles le samedi 7.
Moment fort de cette livrée, le  7ème festival cinéma Jeune Public organisé par l’accilr avec ateliers, avant-premières et merveilles du cinéma d’animation entre le 14 et le27 avril (détails page 14 et 15)
Autre moment important, notre première participation au festival « Play It Again » autour des films du patrimoine. Nous avons choisi de vous faire redécouvrir 3 titres,avec pour chacun, une bonne raison : Nostalghia pour clôturer la rétro Tarkovski del’an dernier (rendez-vous avec Vincent Capes le 18 à 20h30), J’ai même rencontré des Tziganes heureux pour le plaisir de retrouver Alain Nouaille, le film ayant été distribué par Les films du Sémaphore lors de sa sortie (lundi 23 à 18h30) et Le bel Antonio de Mauro Bolognini qui inaugure le 2ème cycle consacré aux classiquesdu cinéma italien.
Carte blanche à Ariane Ascaride qui viendra présenter le film de John Ford Qu’elle était verte ma vallée (le 19), soirée Hors-ZOne avec La marque du tueur (le 26), 4 séances du grandiose Spartacus de Stanley Kubrick (salle 6) en écho aux GrandsJeux Romains et la version d’origine d' Eva de J. Losey, complètent nos propositions.
Pour finir, cerise sur le gâteau, la soirée du mercredi 25 avec un concert d’Harold Martinez et de son compère Fabien Tolosa avant la projection du superbe La route sauvage d’Andrew Haigh. L’écoute du dernier album d’Harold et son ambiance Folka tout de suite déclenché en moi l’envie de l’associé à l’univers de ce film.
Voilà une bonne occasion de faire coup double avec vos grands enfants (12/13ans) avec cette soirée musique et cinéma.
J’espère que vous serez nombreux à me suivre !
Jean-Sylvain Minssen


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. Accéder à la charte de confidentialité. J'ai compris